«Cette acquisition vient renforcer la position de Sun au centre de l'économie du Web. Les employés et la culture de MySQL, de même que son omniprésence sur le Web, cadrent parfaitement avec l'approche ouverte de Sun», a déclaré Jonathan Schwartz, PDG de Sun Microsystems, qui par cette alliance espère contribuer à augmenter l’attrait commercial des produits MYSQL.

Les bases de données constituent un marché estimé à 15 milliard de dollars et certains pensent que MYSQL pourrait faire son entrée en bourse dès cette année.

Début 2006, le chef de la direction de MSQL avait confié avoir reçu une proposition d’achat de la part d’oracle, un de ses concurrents, sans toutefois donner d’indication sur la somme proposée. A cette occasion Marten Mikos avait affirmé vouloir garder l’indépendance de son entreprise